ZOOLANDER-2

Des modèles de bêtise

Ben Stiller, Owen Wilson et Penélope Cruz tentent de déjouer un nouveau complot fashion dans "Zoolander-2" (©Paramount Pictures France).
Ben Stiller, Owen Wilson et Penélope Cruz tentent de déjouer un nouveau complot fashion dans "Zoolander-2" (©Paramount Pictures France).

Quinze ans après le premier, Ben Stiller récidive devant et derrière la caméra avec ZOOLANDER-2, le retour du mannequin le plus débile de tous les temps, talonné de près par son ami et confrère Hansel (Owen Wilson). Après avoir mis en échec le terrible complot d'une organisation machiavélique de créateurs de mode, ils sont obligés de revenir sur les podiums pour en déjouer un autre.

Pas de prise de risques donc pour ce deuxième épisode très proche du premier ZOOLANDER, devenu culte pour les fans de blagues potaches et d'humour décalé. A ceci près que les deux bellâtres ne sont plus des stars mais des "has-been". Suite au tragique accident qui a coûté la vie à sa femme et la perte de son fils, Derek Zoolander s'est retiré du monde pour vivre "comme un bernard-l'ermite". Défiguré dans un accident, Hansel s'est exilé avec son groupe d'orgie. Le niveau est tout de suite donné.

Mais dans l'ombre, une mystérieuse organisation assassine des pop-stars qui, avant de mourir, postent toutes le même mystérieux selfie. Pour le décrypter, la division "mode" d'Interpol, dirigée par la plantureuse Valentina Valencia (Penélope Cruz), demande à Zoolander de sortir de sa retraite, lui faisant miroité des retrouvailles avec son fils...

Ben Stiller et Owen Wilson battent des records de stupidité, usent et abusent de l'absurde sans temps mort. Au point qu'on voit venir les gags très loin, ce qui n'empêche pas de se surprendre occasionnellement  à rire de cet humour facile. Le comique du film repose davantage sur l'avalanche de "guest stars" interprétant leur propre rôle: Justin Bieber, Katy Perry, Lenny Kravitz, Susanne Boyle et même Sting, entre autres, sans compter la moitié des plus célèbres créateurs de mode. La caricature à l'extrême du monde de la mode est aussi un bon argument, meilleur que des personnages certes plutôt comiques mais vite épuisés. Mais elle est malheureusement moins exploitée que dans le premier ZOOLANDER.

Le scénario -un complot à la DA VINCI CODE version mode- ajoute encore un peu, si besoin, à l'absurdité générale. Il faut attendre la moitié du film et l'apparition de Will Ferrell dans le rôle du grand méchant Mugatu pour qu'il prenne un peu de rythme. Son personnage résume le film en une seule phrase adressée au héros: "Tu es vraiment un idiot".

ZOOLANDER-2 ne s'en tire pas si mal dans l'univers des comédies potaches américaines qui misent tout sur le ridicule. Mais le public qui n'est pas habitué à ce style particulier risque de très vite décrocher face à la bêtise constante qui s'en dégage.

Victor Lefebvre

 

LA PHRASE

"Les pop-stars ont des gènes que les mannequins n'ont pas. Ceux du talent et de l'intelligence" (Sting, très sérieux).

 

ZOOLANDER-2

(États-Unis, 1h42)

Réalisation: Ben Stiller

Avec Ben Stiller, Owen Wilson, Penélope Cruz

(Sortie le 2 mars 2016)


Lire cet article et d'autres papiers cinéma, ainsi que toute l'actualité en temps réel, sur FranceSoir.fr