TRIPLE-9

Ripoux et mafia russe à Atlanta

Chiwetel Ejiofor et Kate Winslet: alliés, mais pas trop (©Mars Distribution).
Chiwetel Ejiofor et Kate Winslet: alliés, mais pas trop (©Mars Distribution).

Le 999 est le numéro d'appel d'urgence de certains pays (dont le Royaume-Uni) mais aussi le code interne de la police américaine pour signifier qu'un policier a été blessé dans une fusillade et que toutes les unités des environs doivent se porter à son secours. C'est ce qui donne son titre au film TRIPLE-9, un polar d'une grande efficacité.

Ex-agent des Forces spéciales, Michael Atwood (Chiwetel Ejiofor) dirige une équipe de malfrats comportant deux policiers corrompus, qui l'aident à commettre des braquages de banques pour le compte de la mafia russo-israélienne d'Atlanta, que contrôle la redoutable Irina Vlaslov (Kate Winslet), la femme d'un riche homme d'affaires sous les verrous en Russie. Michael et Irina ont été amants et ont un fils de cinq ans, ce qui rend le truand vulnérable et dépendant à l'égard de sa donneuse d'ordres.

Après un braquage réussi, Irina lui impose une dernière mission, très risquée, qu'il est obligé d'accepter. Pour mettre toutes les chances de leur côté, les malfrats élaborent une tactique: alors qu'une partie d'entre eux effectueront le braquage, d'autres feront diversion, dans un autre endroit de la ville, en tirant sur un policier. Cela déclenchera le code 999, tous les policiers iront au secours de leur collègue blessé et laisseront tomber le braquage en cours.

Bien sûr, rien ne se passera comme prévu. Car l'un des flics ripoux impliqué, Marcus Belmont (Anthony Mackie), vient de recevoir comme coéquipier un jeune policier intègre, Chris Allen (Casey Affleck), qui est le neveu de l'inspecteur en charge de l'enquête sur le premier hold-up (Woody Harrelson). Et qui est aussi le flic choisi comme cible pour déclencher le 999...

Passionnant du début à la fin, rythmé et spectaculaire, TRIPLE-9est un film d'action où se glissent les réflexions habituelles, entre deux fusillades, sur la trahison, la solidarité, le mensonge, etc. Il est réalisé de manière impeccable par l'Australien John Hillcoat, réputé pour son western violent THE PROPOSITION (2005), son adaptation remarquée du chef d’oeuvre post-apocalyptique de Cormac McCarthy LA ROUTE (2009), et plus récemment DES HOMMES SANS LOI, présenté au Festival de Cannes en 2012.

Pour son film il a bénéficié d'un casting d'exception, avec notamment une Kate Winslet étonnante en rombière mafieuse impitoyable, lourdement maquillée, cheveux blonds, bijoux bling-bling, bottines rouges et accent russe. Face à elle Chiwetel Ejiofor, remarqué dans 12 YEARS A SLAVE et SEUL SUR MARS et habitué aux rôles de gentils, joue ici les méchants, méchants et demi.

Il y a aussi Woody Harrelson qui en fait des tonnes dans le genre inspecteur alcoolique et drogué mais pro jusqu'au bout de son pistolet; Casey Affleck,le petit petit frère de Ben Affleck; Anthony Mackie, remarqué dans DÉMINEURS; sans oublier, dans un petit rôle (celui de la sœur de Kate Winslet), Gal Gadot, Miss Israël 2004, qui se fraye un chemin dans le monde du cinéma, après les FAST & FURIOUS 6 et 7 et avant d'incarner Wonder Woman dans le prochain BATMAN VS SUPERMAN.

Jean-Michel Comte

 

LA PHRASE

"C'est la Casher-Nostra" (Woody Harrelson, découvrant que c'est des mafieux juifs russes dirigent le réseau de malfaiteurs).

 

TRIPLE-9

(États-Unis, 1h55)

Réalisation: John Hillcoat

AvecCasey Affleck, Chiwetel Ejiofor, Anthony Mackie

(Sortie le 16 mars 2016)


Lire cet article et d'autres papiers cinéma, ainsi que toute l'actualité en temps réel, sur FranceSoir.fr