MY COUSIN RACHEL

Rachel Weisz se refait un prénom

Rachel Weisz est Rachel, mystérieuse et envoûtante jeune veuve (©20th Century Fox/Sophie Dulac Distribution).
Rachel Weisz est Rachel, mystérieuse et envoûtante jeune veuve (©20th Century Fox/Sophie Dulac Distribution).

LA TAVERNE DE LA JAMAÏQUE, REBECCA, LES OISEAUX: à trois reprises la romancière britannique Daphne du Maurier (1907-1989) a inspiré Alfred Hitchcock. Un autre de ses romans à suspense a lui aussi été adapté au cinéma: MY COUSIN RACHEL, réalisé en 1952 par Henry Koster, avec Olivia de Havilland et Richard Burton. C'est donc le remake de ce film qui sort ce mercredi 26 sur les écrans français, avec dans le rôle principal une actrice qui n'a pas été choisie pour son prénom: Rachel Weisz.

On est en Angleterre aux alentours de 1830. Philip, un jeune noble anglais, reçoit des messages inquiétants de son cousin et tuteur Ambroise, un peu plus âgé que lui, qui vit à Florence après avoir épousé une jeune et jolie veuve, Rachel: "Elle a fini par m'avoir, Rachel, mon tourment. Pour l'amour du ciel, viens vite".

Philip se précipite mais quand il arrive à Florence il trouve la maison vide, on lui annonce que son cousin est mort d'une tumeur au cerveau, et Rachel a disparu. Philip n’a dès lors qu’une idée en tête: découvrir les véritables raisons de la mort d'Ambroise, afin de le venger par tous les moyens. Est-il vraiment mort d'une tumeur ou a-t-il été tué à petit feu par Rachel, qui connaît l'art des tisanes?...

Peu après, Rachel débarque en Angleterre, dans la propriété de Philip qui, jusqu'à ses 25 ans, appartient à Ambroise. Mais Rachel ne réclame aucune part d'héritage, et très vite Philip tombe sous son charme. Loin d'enquêter sur elle ou de l'accuser, il fait de longues promenades à cheval avec elle, va à la messe avec elle, organise des dîners avec elle. Il ne reconnaît pas en elle la veuve noire décrite dans les lettres funestes de son cousin. Est-elle la femme de ses rêves… ou une tueuse de

sang-froid vénale et calculatrice?

Coupable ou innocente? "Si vous pouvez être certain de la culpabilité ou de l’innocence de Rachel, alors l’histoire ne fonctionne plus. C’est excitant de faire un film où une partie du plaisir réside dans le fait de savoir que les gens continueront à débattre une fois sortis du cinéma… L’a-t-elle fait ou pas?", explique le réalisateur, le Britannique Roger Michell, dont le film le plus connu est COUP DE FOUDRE À NOTTING HILL en 1999, avec Julia Roberts et Hugh Grant.

La très belle Rachel Weisz est superbe dans ce rôle entre ombre et lumière, tantôt protectrice tantôt séductrice, mystérieuse et envoûtante, jouant à fond l'ambiguïté du personnage qui rend passionnante cette quête de vérité de Philip –et du spectateur. Dans une interview au dernier numéro de Studio-CinéLive-Magazine, elle raconte que le réalisateur lui a laissé carte blanche dans ce domaine: "J'ai adoré essayer de deviner si cette femme était coupable ou non. Roger m'a alors proposé de choisir ma version des faits et de la jouer sans la lui révéler. Il ne sait d'ailleurs toujours pas ce que j'ai décidé…"

Face au jeune acteur Sam Claflin, remarqué dans trois HUNGER GAMES et l'an dernier dans le mélo AVANT TOI, Rachel Weisz incarne à la perfection ce personnage fort de femme belle, intelligente, drôle et faisant fi des conventions sociales de l’époque. Car le film, comme le roman de Daphne du Maurier, a des accents féministes. "L’intrigue du roman se déroule au XIXe siècle, mais il a été écrit en 1950. Selon moi, c’est du Jane Austen post-freudien", estime le réalisateur. "D’un côté, c’est un thriller en costumes ayant pour thèmes l’amour ou encore les propriétés terriennes; mais de l’autre, on y aborde aussi la sexualité, l’émancipation et le statut social des femmes dans une société patriarcale. Il était dans mon intention d’imaginer Rachel comme une femme du XIXe siècle qui aurait été parachutée dans ce monde… Une femme tombée du ciel".

Jean-Michel Comte

 

LA PHRASE

"Était-elle coupable? Était-elle innocente? À qui la faute?" (voix off, au début du film).

 

MY COUSIN RACHEL

(États-Unis/Grande-Bretagne, 1h46)

Réalisation: Roger Michell

Avec Rachel Weisz, Sam Claflin, Holliday Grainger

(Sortie le 26 juillet 2017)


Lire cet article et d'autres papiers cinéma, ainsi que toute l'actualité en temps réel, sur FranceSoir.fr