ÉGALEMENT SUR LES ÉCRANS


UNE VIE CACHÉE

Le grand et beau retour de Terrence Malick

Franz Jägerstätter (August Diehl) est un personnage qui a réellement existé: un paysan autrichien objecteur de conscience (©UGC Distribution).
Franz Jägerstätter (August Diehl) est un personnage qui a réellement existé: un paysan autrichien objecteur de conscience (©UGC Distribution).

C'est le grand retour au premier plan de Terrence Malick. UNE VIE CACHÉE, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, n'a pas été récompensé au palmarès mais a reçu un accueil chaleureux de la critique.

"L'histoire qui suit est tirée de faits réels", prévient un panneau dès le générique du début. C'est l'histoire de Franz Jägerstätter (remarquablement interprété par l'acteur allemand August Diehl), un paysan qui habite dans un petit village des Alpes autrichiennes, en 1939. Il coule des jours heureux et goûte quotidiennement au bonheur familial auprès de sa femme Fani (Valerie Pachner), de leurs trois petites filles, de sa mère et de sa belle-sœur.

Mais, un jour, des avions dans le ciel et des soldats dans le village annoncent la fin de ce petit paradis terrestre. Franz n'est pas d'accord avec l'idéologie du régime nazi et l'atmosphère belliqueuse qui monte partout. Il refuse de contribuer à la collecte pour l'effort de guerre, refuse les allocations familiales d'État, refuse de faire allégeance au régime.

Lire la suite...


JEUNE JULIETTE

Premiers émois adolescents québécois

La jeune Juliette (Alexane Jamieson, à droite) et sa meilleure et seule amie Léane (Léanne Désilets) trouvent que leurs camarades de classe sont nuls et préfèrent aller bronzer toutes les deux (©Ligne-7).
La jeune Juliette (Alexane Jamieson, à droite) et sa meilleure et seule amie Léane (Léanne Désilets) trouvent que leurs camarades de classe sont nuls et préfèrent aller bronzer toutes les deux (©Ligne-7).

Elle a 14 ans, elle est ronde, on se moque d'elle au lycée mais elle ne se laisse pas faire. Dans JEUNE JULIETTE, film québécois rafraîchissant et optimiste, une adolescente fait fi du regard des autres.

Juliette est effrontée, malicieuse, intelligente, cultivée, sympathique, elle a le sens de l'humour et de la répartie, c'est "un trésor caché" selon son prof de français. Mais Juliette n'a pas la vie facile tous les jours. Elle a l'âge, au sortir de l'enfance, où le regard des autres commence à la perturber.

Lire la suite...


LE MEILLEUR RESTE À VENIR

Et le pire, aussi

Fabrice Luchini et Patrick Bruel interprètent deux amis d'enfance frappés par une terrible nouvelle et qui vont essayer de rattraper le temps perdu (©Pathé Films).
Fabrice Luchini et Patrick Bruel interprètent deux amis d'enfance frappés par une terrible nouvelle et qui vont essayer de rattraper le temps perdu (©Pathé Films).

Il y avait de quoi se réjouir de les voir à nouveau réunis, 33 ans après le film P.R.O.F.S. Mais la déception est grande et le titre du film est trompeur: dans LE MEILLEUR RESTE À VENIR, Patrick Bruel et Fabrice Luchini tentent en vain de rendre crédible une histoire invraisemblable.

Le scénario part en effet d'une idée un peu tordue. Arthur (Fabrice Luchini) et César (Patrick Bruel) sont deux amis d'enfance que tout oppose: le premier est sérieux, maniaque, divorcé, père de famille, ne boit pas et n'a jamais pris l'avion, le second est fantasque, ruiné, célibataire, coureur de jupons et insouciant.

Lire la suite...


À COUTEAUX TIRÉS

Cluedo vivant: Daniel Craig mène l'enquête

Daniel Craig, un mystérieux détective privé chargé de résoudre une drôle d'affaire (©Metropolitan Films).
Daniel Craig, un mystérieux détective privé chargé de résoudre une drôle d'affaire (©Metropolitan Films).

Esprit affûté et mine débonnaire, Daniel Craig joue un détective privé qui mène l'enquête sur une affaire compliquée au sein d'une riche famille qui s'entre-déchire dans À COUTEAUX TIRÉS, le brillant et savoureux film policier du réalisateur américain Rian Johnson.

Tout commence lors de la soirée du 85e anniversaire du célèbre auteur de polars Harlan Thrombey (Christopher Plummer) qui a réuni, dans son manoir isolé, toute sa famille: fils, fille, gendre et belle-fille, petits-enfants et même la grand-mère, paralysée et quasi muette. Au petit matin, Marta (Ana de Armas), son infirmière dévouée, immigrée équatorienne considérée comme un membre de la famille, le retrouve mort dans sa chambre. Le cadavre porte une blessure au cou et a un couteau à la main, il semble donc s’agir d’un suicide.

Lire la suite...


GLORIA MUNDI

Ainsi passe la gloire du monde

Famille recomposée (de gauche à droite): Robinson Stévenin, Lola Naymark, Anaïs Demoustier, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan (de dos) et Grégoire Leprince-Ringuet (©Diaphana Distribution).
Famille recomposée (de gauche à droite): Robinson Stévenin, Lola Naymark, Anaïs Demoustier, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan (de dos) et Grégoire Leprince-Ringuet (©Diaphana Distribution).

Toujours aussi pessimiste et désabusé mais toujours militant et idéaliste, Robert Guédiguian poursuit sa description sombre de la société actuelle et des relations humaines en pleine déliquescence dans son dernier film, GLORIA MUNDI.

Daniel (Gérard Meylan) sort de prison, où il a passé 20 ans pour meurtre, et retourne dans sa ville, Marseille. Son ex-femme Sylvie (Ariane Ascaride), qui fait des ménages et a refait sa vie avec Richard (Jean-Pierre Darroussin), chauffeur de bus, lui apprend qu'il vient d'être grand-père: leur fille Mathilda (Anaïs Demoustier) vient de donner naissance à une petite fille, Gloria.

Lire la suite... 


FREEDOM

Esclavage moderne dans le Golfe de Thaïlande

Le jeune acteur cambodgien Sarm Heng interprète le rôle principal du film (©Apollo Films).
Le jeune acteur cambodgien Sarm Heng interprète le rôle principal du film (©Apollo Films).

Le film représentera l'Australie aux prochains Oscars mais raconte l'histoire d'un adolescent cambodgien vendu comme esclave à un capitaine de chalutier dans le Golfe de Thaïlande: FREEDOM, du réalisateur australien Rodd Rathjen, présenté dans de nombreux festivals, se base sur une réalité qu'on connaît peu en Occident.

Dans la campagne cambodgienne, Chakra, 14 ans, travaille dans la rizière avec sa famille. Il porte de lourds sacs, répand de l'engrais, s'épuise quotidiennement sans être payé. Il rêve d'une vie meilleure et de plus d'indépendance et, sans rien dire à ses proches, contacte donc un passeur pour trouver un emploi rémunéré dans une usine en Thaïlande.

Lire la suite...


LA REINE DES NEIGES-2

Libérée, délivrée... de son passé

Elsa, Anna, Kristoff et Sven son renne des neiges: en route vers de nouvelles aventures (©The Walt Disney Company).
Elsa, Anna, Kristoff et Sven son renne des neiges: en route vers de nouvelles aventures (©The Walt Disney Company).

"Libérée, délivrée…". Si vous avez des enfants de moins de 15 ans et si vous n'habitez pas une autre planète, vous n'avez pu échapper à cette rengaine depuis 2013. Six ans après, voici la suite: dans LA REINE DES NEIGES-2, Elsa part à la recherche de son passé.

La jeune reine gouverne avec sagesse et bienveillance le mini-royaume d'Arendelle lové autour d'un fjord scandinave. Mais elle est plus anxieuse et tourmentée que sa petite sœur Anna, optimiste et heureuse de vivre, plus espiègle. Car Elsa entend une voix qui l'appelle et elle n'en connaît pas l'origine.

Un soir, le royaume est ravagé par une violente tempête et ses habitants ne doivent leur salut que dans la fuite, réfugiés sur la colline non loin. C'est qu'Elsa a réveillé les quatre esprits magiques (eau, feu, air, terre) de la Forêt enchantée, une région dont lui avait parlé ses parents avant de mourir dans le naufrage de leur bateau.

Lire la suite...


LES MISÉRABLES

Vu de l'intérieur

Les trois flics de la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil (de gauche à droite: Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga) sont confrontés quotidiennement aux tensions et à la violence de la cité (©Le Pacte).
Les trois flics de la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil (de gauche à droite: Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga) sont confrontés quotidiennement aux tensions et à la violence de la cité (©Le Pacte).

Le film a reçu le Prix du Jury du dernier Festival de Cannes et représentera la France aux prochains Oscars: LES MISÉRABLES est un regard de l'intérieur sur les banlieues, filmé entre réalisme et fiction par un réalisateur qui y vit et les connaît bien, Ladj Ly.

L'histoire se déroule sur une journée, en plein été, peu après la victoire des footballeurs français en finale de la Coupe du monde célébrée sur les Champs-Elysées par les jeunes de Paris et des banlieues. Stéphane (Damien Bonnard), tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, en Seine Saint-Denis, à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Paris. Il fait connaissance avec ses deux nouveaux coéquipiers, Chris (Alexis Manenti) et Gwada (Djebril Didier Zonga) qui, à bord de leur voiture de patrouille banalisée, lui font une visite guidée de la ville.

Lire la suite...


VIVRE ET CHANTER

Viens voir les comédiens (chinois)

Les comédiens de l'opéra chinois, menacé de disparition, tentent de survivre (©Epicentre Films).
Les comédiens de l'opéra chinois, menacé de disparition, tentent de survivre (©Epicentre Films).

Les temps changent, les goûts du public évoluent, les traditions se perdent –en Chine comme ailleurs. Le film VIVRE ET CHANTER illustre le lent et inéluctable déclin de l'opéra traditionnel chinois, à travers l'histoire d'une petite troupe de comédiens.

Ils sont une douzaine qui jouent régulièrement, dans une sorte de hangar de la banlieue de la grande ville de Chengdu, dans le centre de la Chine. Chants, danses, masques, costumes traditionnels: ils font cela depuis des années. Leur public n'est pas nombreux, ils ont du mal à joindre les deux bouts, certains voudraient quitter la troupe pour des emplois mieux payés.

Lire la suite...


J'ACCUSE

L'Affaire Dreyfus vue par Roman Polanski

La Une du journal "L'Aurore" du 13 janvier 1898 sur l'Affaire Dreyfus (©Gaumont).
La Une du journal "L'Aurore" du 13 janvier 1898 sur l'Affaire Dreyfus (©Gaumont).

Erreur judiciaire et déni de justice sur fond d'antisémitisme: l'Affaire Dreyfus a secoué la France pendant 12 ans au tournant des XIXe et XXe siècles (1894-1906). Dans son dernier film J'ACCUSE, Roman Polanski livre sa version de ce scandale en en racontant la fin: comment un haut gradé militaire a œuvré pour faire éclater la vérité et sauver l'honneur de l'armée.

Ce haut gradé est le colonel Georges Picquart (Jean Dujardin), présent parmi d'autres dans la cour de l'École militaire le 5 janvier 1895 quand le capitaine Alfred Dreyfus (Louis Garrel), un de ses anciens élèves à l'École supérieure de guerre, est publiquement dégradé –condamnation lue à haute voix, boutons et parements d'uniforme arrachés, sabre brisé en deux.

Lire la suite...


LE MANS 66

Ford contre Ferrari: Fast & Furious 66

Matt Damon (à gauche) et Christian Bale se partagent la vedette dans ce film sur la rivalité Ford-Ferrari aux 24 Heures du Mans (©20th Century Fox).
Matt Damon (à gauche) et Christian Bale se partagent la vedette dans ce film sur la rivalité Ford-Ferrari aux 24 Heures du Mans (©20th Century Fox).

Le titre original est Ford v Ferrari: le film américain LE MANS 66 raconte l'histoire vraie de l'affrontement historique entre les constructeurs automobiles américain et italien dans les années 60, et notamment lors des 24 Heures du Mans 1966.

Le scénario se concentre sur l'aventure humaine de deux personnages, dont la collaboration a trouvé son apogée lors de cette course mythique du Mans les 18 et 19 juin 1966. Le premier est Caroll Shelby (Matt Damon), le pilote automobile texan devenu ingénieur visionnaire, le second est le pilote de course britannique surdoué Ken Miles (Christian Bale).

Lire la suite...


LA BELLE ÉPOQUE

Nostalgie romantique

Doria Tillier et Daniel Auteuil, vrai-faux couple dans ce film (©Pathé Distribution).
Doria Tillier et Daniel Auteuil, vrai-faux couple dans ce film (©Pathé Distribution).

Plus le temps passe, plus la nostalgie gagne du terrain. Même à 40 ans, l'âge de Nicolas Bedos, réalisateur d'un joli deuxième film mélancolique et romantique, LA BELLE ÉPOQUE, ovationné au dernier Festival de Cannes où il avait été présenté hors-compétition.

Victor (Daniel Auteuil), auteur de BD à succès dans les années 80 et dessinateur de presse dont le journal n'existe désormais que sur Internet, est un sexagénaire désabusé, dépassé par la vitesse du progrès technologique et des transformations de la société, qui refuse d'avoir un téléphone portable. Au contraire sa femme (Fanny Ardant), psychiatre, s'adapte à la vie moderne, le trouve ennuyeux, le trompe avec le directeur du journal qui l'a viré, et décide de le quitter.

Lire la suite...


PLACE DES VICTOIRES

Invraisemblances et bons sentiments

Guillaume de Tonquédec a en face de lui un jeune Rom qui n'avait jamais fait de cinéma, Piti Puia (©Alba Films).
Guillaume de Tonquédec a en face de lui un jeune Rom qui n'avait jamais fait de cinéma, Piti Puia (©Alba Films).

Une cascade d'invraisemblances et un torrent de sentimentalisme plombent le film PLACE DES VICTOIRES, dont le scénario part pourtant d'une bonne intention: la rencontre à Paris entre un chômeur quadragénaire et un adolescent rom pickpocket.

Ancien patron d'une entreprise de 17 employés, Bruno (Guillaume de Tonquédec) est au chômage et ne touche que le RSA, vit seul séparé de sa femme avec interdiction de voir leurs deux enfants, ne paye pas son loyer depuis cinq mois, et est donc en pleine déprime. Un jour, alors qu'il tente de retirer de l'argent d'un distributeur, il est agressé dans une rue de Paris par une bande de jeunes Roms, qui lui volent son téléphone portable.

Lire la suite...


ET PUIS NOUS DANSERONS

LGBT en Géorgie

L'acteur principal Levan Gelbakhiani alterne énergie, dans les scènes de danse, et fragilité, dans les séquences plus intimes (©ARP Sélection).
L'acteur principal Levan Gelbakhiani alterne énergie, dans les scènes de danse, et fragilité, dans les séquences plus intimes (©ARP Sélection).

Être danseur en Géorgie est un honneur et une fierté, être homosexuel est beaucoup plus difficile à vivre: c'est le message du film ET PUIS NOUS DANSERONS, présenté en mai dernier à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.

En Géorgie, ancienne république de l'URSS située dans le Caucase au nord de la Turquie et de l'Arménie, "trois choses sont considérées comme emblématiques de la tradition géorgienne et de l’identité nationale: l’église, le chant polyphonique traditionnel et les danses nationales traditionnelles", explique le réalisateur, Levan Akin, d'origine géorgienne mais qui est né et réside en Suède.

Lire la suite...


MON CHIEN STUPIDE

Yvan Attal: famille, je vous aime (quand même)

Contre l'avis de sa famille, Yvan Attal décide d'adopter un chien abandonné, qu'il surnomme Stupide (©StudioCanal).
Contre l'avis de sa famille, Yvan Attal décide d'adopter un chien abandonné, qu'il surnomme Stupide (©StudioCanal).

Yvan Attal déclare indirectement son amour à sa compagne Charlotte Gainsbourg et à leurs trois enfants dans son nouveau film comme réalisateur, MON CHIEN STUPIDE, une comédie douce-amère faussement autobiographique.

Tous deux interprètent les deux personnages principaux qui, comme eux, sont en couple depuis 25 ans. Henri Mohen, écrivain, est en pleine crise de la cinquantaine. Il a connu le succès à la publication de son premier roman mais n'a, depuis, écrit que trois livres et des scénarios, "que des merdes". Les responsables de ses échecs, de son manque d'inspiration, de la disparition de sa libido, de son mal de dos? Sa famille. Sa femme ne le supporte, selon ses mots, qu'avec "un verre de blanc et un anti-dépresseur pour chaque jour de mariage supplémentaire".

Lire la suite...


LA TRAÎTRE

Le repenti de Cosa Nostra

Le mafieux Tommaso Buscetta (Pierfrancesco Favino, à droite) se confie au juge Giovanni Falcone (Fausto Russo Alesi) (©Ad Vitam).
Le mafieux Tommaso Buscetta (Pierfrancesco Favino, à droite) se confie au juge Giovanni Falcone (Fausto Russo Alesi) (©Ad Vitam).

"Moi, je ne me considère pas comme un repenti", répétait-il inlassablement. Pourtant le chef mafieux italien Tommaso Buscetta, dont le réalisateur Marco Bellocchio dresse le portrait dans son dernier film LE TRAÎTRE, est à l'origine de plus de 400 arrestations de membres de Cosa Nostra dans les années 80.

Le film débute en 1980 quand Tommaso Buscetta (Pierfrancesco Favino), l'un des chefs de Cosa Nostra, déjà condamné pour meurtre et trafic de drogue, revenu en Italie après plusieurs exils et arrestations aux États-Unis et au Brésil, décide à nouveau de quitter son pays pour retourner au Brésil, avec sa dernière femme et leurs jeunes enfants.

Lire la suite...


OLEG

La spirale infernale en Belgique d'un travailleur immigré letton

Valentin Novopolskij interprète Oleg, un Letton qui quitte son pays pour aller travailler en Belgique (©Arizona Films).
Valentin Novopolskij interprète Oleg, un Letton qui quitte son pays pour aller travailler en Belgique (©Arizona Films).

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs lors du dernier Festival de Cannes, le film OLEG donne un aperçu du cinéma de Lettonie à travers l'histoire d'un travailleur immigré embarqué dans une spirale infernale en Belgique.

Oleg (Valentin Novopolskij) est garçon boucher. Criblé de dettes, il quitte la Lettonie pour Bruxelles, où il espère travailler contre un salaire décent. Il est engagé dans une boucherie industrielle avec deux jeunes compatriotes, mais est mis à la porte car accusé (à tort) d'être responsable de l'accident dans lequel un collègue s'est coupé un doigt.

Lire la suite...