ÉGALEMENT SUR LES ÉCRANS


ADIEU MONSIEUR HAFFMANN

Mélodrame en sous-sol

Dans le Paris de 1941 occupé par les Allemands, le joaillier juif Joseph Haffmann (Daniel Auteuil) et son employé François Mercier (Gilles Lellouche) concluent un accord dont les conséquences vont bouleverser leur destin (©Julien Panié/Pathé Films).
Dans le Paris de 1941 occupé par les Allemands, le joaillier juif Joseph Haffmann (Daniel Auteuil) et son employé François Mercier (Gilles Lellouche) concluent un accord dont les conséquences vont bouleverser leur destin (©Julien Panié/Pathé Films).

Dans le Paris de l'Occupation, c'est un mélodrame en sous-sol qui se joue dans la cave de la bijouterie d'un joaillier juif dans le film ADIEU MONSIEUR HAFFMANN, qui sort ce mercredi 12 janvier.

On est en mai 1941, dans Paris occupé par les Allemands. Joseph Haffmann (Daniel Auteuil) tient une bijouterie et a un employé, François Mercier (Gilles Lellouche). Près de sa boutique à l'enseigne "Haffmann & Fils", les autorités collaborationnistes viennent de coller une affichette avec ce titre: "Recensement des Juifs". Haffmann décide alors d'envoyer sa femme et leurs trois enfants adolescents en zone libre.

Lire la suite...


EN ATTENDANT BOJANGLES

Virginie Efira et Romain Duris: ils s'aiment à la folie

Georges (Romain Duris) et Camille (Virginie Efira) s'aiment de manière passionnelle, mais leur amour est menacé par le destin… (©Roger Arpajou/Curiosa Films/StudioCanal).
Georges (Romain Duris) et Camille (Virginie Efira) s'aiment de manière passionnelle, mais leur amour est menacé par le destin… (©Roger Arpajou/Curiosa Films/StudioCanal).

Il est temps que cela change. Virginie Efira n'a toujours pas eu de César, malgré quatre nominations récentes (meilleure actrice en 2017 pour VICTORIA, en 2019 pour UN AMOUR IMPOSSIBLE, en 2021 pour ADIEU LES CONS; meilleur second rôle en 2019 pour LE GRAND BAIN).

Les "professionnels de la profession" –dont certains, bêtement, ne lui pardonnent pas son passé d'animatrice télé au début des années 2000– pourront à nouveau constater, comme les spectateurs, que l'actrice belge est devenue l'une des valeurs sûres du cinéma français en allant voir EN ATTENDANT BOJANGLES, qui sort ce mercredi 5 janvier sur les écrans.

Lire la suite...


A PERFECT ENNEMY

Prise de tête angoissante à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

L'architecte polonais (Tomasz Kot) est abordé à l'aéroport par une inconnue néerlandaise (Athena Strates), qu'il a connue peu auparavant dans un taxi (©Aritz Lekuona/Alba Films).
L'architecte polonais (Tomasz Kot) est abordé à l'aéroport par une inconnue néerlandaise (Athena Strates), qu'il a connue peu auparavant dans un taxi (©Aritz Lekuona/Alba Films).

Un duel verbal entre deux personnages à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle vire à la prise de tête puis au thriller psychologique, avec un épilogue inattendu: c'est la trame du film à suspense A PERFECT ENNEMY, qui sort sur les écrans ce mercredi 29 décembre.

Après avoir donné une conférence à Paris, dédicacé son livre et fait des selfies avec ses admirateurs, un célèbre architecte polonais prend un taxi pour rejoindre l'aéroport. Sous la pluie et dans les embouteillages, une jeune femme blonde lui demande de monter à bord du taxi, ce qu'il accepte.

Lire la suite...


MADELEINE COLLINS

La double vie de Virginie Efira

À Paris, Judith (Virginie Efira) est mariée à Melvil (Bruno Salomone), avec qui elle a eu deux enfants. Mais elle lui cache sa deuxième vie cachée, en Suisse (©UFO Distribution/Paname Distribution).
À Paris, Judith (Virginie Efira) est mariée à Melvil (Bruno Salomone), avec qui elle a eu deux enfants. Mais elle lui cache sa deuxième vie cachée, en Suisse (©UFO Distribution/Paname Distribution).

Qui est-elle vraiment, Judith ou Margot? Virginie Efira se dédouble et mène deux existences parallèles dans le film MADELEINE COLLINS, un thriller psychologique à l'atmosphère pesante qui sort ce mercredi 22 décembre sur les écrans.

Elle y tient le rôle de Judith, une interprète mariée à Melvil (Bruno Salomone), chef d'orchestre. Ils ont deux fils adolescents et mènent une existence aisée à Paris. Trois ou quatre jours par semaine, Judith s'absente à l'étranger pour son métier.

Lire la suite...


UN HÉROS

Le Grand Prix du Festival de Cannes

Rahim (Amir Jadidi) fait un geste qui va faire de lui un héros, mais pour quelque temps seulement (©Amirhossein Shojaei/Memento Distribution).
Rahim (Amir Jadidi) fait un geste qui va faire de lui un héros, mais pour quelque temps seulement (©Amirhossein Shojaei/Memento Distribution).

C'est un film magistral, d'une simplicité linéaire mais riche de rebondissements et qui sonde avec force les comportements humains. UN HÉROS (ce mercredi 15 décembre sur les écrans), du réalisateur iranien Asghar Farhadi, n'est pas passé loin de la consécration au dernier Festival de Cannes: il y a obtenu le Grand Prix, deuxième récompense dans la hiérarchie du palmarès, juste derrière la Palme d'or.

Au départ, l'histoire est presque banale. Rahim (Amir Jadidi), calligraphe et peintre à Shiraz (ville du centre-sud de l'Iran), divorcé et père d'un enfant d'une dizaine d'années, est en prison pour ne pas avoir payé ses dettes à son créancier et ex-beau-frère. Lors d'une permission de deux jours, sa nouvelle compagne (Sahar Goldoust), orthophoniste de son fils (qui bégaie), lui dit qu'elle a trouvé dans la rue un sac à main rempli de pièces d'or, dont la valeur représente la moitié de la somme qu'il doit rembourser.

Lire la suite...


WEST SIDE STORY

Steven Spielberg révise ses classiques

Tony (Ansel Elgort) et Maria (Rachel Zegler) ne sont pas du même clan, mais ils s'aiment (©20th Century Studios/The Walt Disney Company).
Tony (Ansel Elgort) et Maria (Rachel Zegler) ne sont pas du même clan, mais ils s'aiment (©20th Century Studios/The Walt Disney Company).

Il fallait un double sacré culot de la part de Steven Spielberg pour s'attaquer à la comédie musicale et –tant qu'à faire– à la plus mythique de toutes: WEST SIDE STORY. Le plus célèbre réalisateur du monde réussit son pari avec son nouveau film, qui sort sur les écrans français ce mercredi 8 décembre, deux jours avant sa sortie américaine.  

À 74 ans, "ce film est probablement le plus intimidant de toute ma carrière. WEST SIDE STORY est sans doute la plus grande musique jamais écrite pour la scène, et nous en étions tous conscients", dit le réalisateur de E.T. L'EXTRATERRESTRE, JURASSIC PARK, LA LISTE DE SCHINDLER, INDIANA JONES et autres PENTAGON PAPERS.

Lire la suite...


LES CHOSES HUMAINES

Parole contre parole

Mila (Suzanne Jouannet) accuse Alexandre (Ben Attal) de l'avoir violée (©Jérôme Prébois/Curiosa Films/Gaumont).
Mila (Suzanne Jouannet) accuse Alexandre (Ben Attal) de l'avoir violée (©Jérôme Prébois/Curiosa Films/Gaumont).

Une jeune femme accuse un jeune homme de l'avoir violée, ce que celui-ci nie: c'est parole contre parole. On est en plein dans l'actualité avec le nouveau film d'Yvan Attal, LES CHOSES HUMAINES, qui sort ce mercredi 1er décembre sur les écrans.

Alexandre Farel (Ben Attal), 22 ans, étudiant à la prestigieuse université de Stanford en Californie, vient passer quelques jours en France pour y voir ses parents, riches et célèbres, et séparés: son père (Pierre Arditi) est un journaliste politique star de la télé, sa mère (Charlotte Gainsbourg) est une essayiste connue pour ses engagements féministes.

Lire la suite...


L'ÉVÉNEMENT

Le cauchemar de l'IVG dans les années 60

Anne (Anamaria Vartolomei) n'ose pas avouer à sa mère (Sandrine Bonnaire) qu'elle est enceinte et qu'elle cherche à avorter (©Prokino Films/Wild Bunch Distribution).
Anne (Anamaria Vartolomei) n'ose pas avouer à sa mère (Sandrine Bonnaire) qu'elle est enceinte et qu'elle cherche à avorter (©Prokino Films/Wild Bunch Distribution).

L'avortement a été légalisé en France par la loi Veil, votée par le Parlement en janvier 1975. Avant, c'était l'enfer pour les femmes qui subissaient une grossesse non désirée. C'est ce que raconte avec force et réalisme le film L'ÉVÉNEMENT, sur les écrans ce mercredi 24 novembre.

Réalisé par la Française Audrey Diwan, le film a reçu le Lion d'or (meilleur film) de la Mostra de Venise en septembre dernier. Il est adapté du livre autobiographique d'Annie Ernaux paru en 2000 (Ed. Gallimard).

On est en 1963. Anne (Anamaria Vartolomei) est étudiante en lettres, habite à la Cité universitaire et, comme les copains et copines de son âge, aime s'amuser et profiter de sa jeunesse. Mais c'est une jeune fille sérieuse et intelligente, ambitieuse, qui veut réussir ses études pour devenir prof ou écrivaine et vivre une vie plus intéressante que ses parents, d'un milieu modeste, qui tiennent une petite auberge en province.

Lire la suite...


AMANTS

Triangle amoureux infernal

Lisa (Stacy Martin) et Simon (Pierre Niney) se séparent puis se retrouvent, et leur amour persiste (©Roger Arpajou/Wild Bunch Distribution).
Lisa (Stacy Martin) et Simon (Pierre Niney) se séparent puis se retrouvent, et leur amour persiste (©Roger Arpajou/Wild Bunch Distribution).

Le mari, la femme, l'amant: cet universel triangle amoureux a donné lieu à des centaines de livres, pièces ou films, du vaudeville au thriller. Pour son dernier film AMANTS, sur les écrans ce mercredi 17 novembre, Nicole Garcia a choisi une histoire à suspense et une atmosphère pesante pour raconter les affres de la passion ravageant trois personnages.

Trois personnages mais aussi trois actes et trois lieux qui découpent le film. Le premier tiers se déroule à Paris où deux jeunes adultes, Lisa (Stacy Martin) et Simon (Pierre Niney) s’aiment passionnément depuis leur adolescence et mènent la vie urbaine et nocturne des gens de leur âge.

Lire la suite...


ALINE

Céline Dion: Valérie Lemercier est bien dans sa peau

Valérie Lemercier est formidable dans la peau de Céline Dion, rebaptisée Aline Dieu (©Gaumont).
Valérie Lemercier est formidable dans la peau de Céline Dion, rebaptisée Aline Dieu (©Gaumont).

Cela valait le coup d'attendre. Presque un an, jour pour jour, après sa date de sortie initiale, décalée deux fois pour cause de pandémie, voici enfin sur les écrans, ce mercredi 10 novembre, l'un des films les plus attendus de 2020 puis de 2021: ALINE, le formidable biopic sur Céline Dion, réalisé et interprété de manière magistrale par Valérie Lemercier.

Le film est "une fiction librement inspirée de la vie de Céline Dion", prévient une phrase en guise de prologue. Ce n'est pas un vrai biopic, "ALINE est un film «au parfum de Céline Dion»", préfère dire Valérie Lemercier, qui a voulu dès le départ changer les noms: Céline Dion devient donc Aline Dieu, ses parents Thérèse et Adhémar s'appellent ici Sylvette et Anglomard, et son producteur et mari, René Angélil, est rebaptisé Guy-Claude Kamar.

Lire la suite...


CRY MACHO

Le nouveau (mais pas le dernier?) film de Clint Eastwood

Mike (Clint Eastwood) doit ramener le jeune Rafo (Eduardo Minett) du Mexique au Texas (©Claire Folger/Warner Bros.).
Mike (Clint Eastwood) doit ramener le jeune Rafo (Eduardo Minett) du Mexique au Texas (©Claire Folger/Warner Bros.).

C'est une formule usée jusqu'à la corde d'un lasso, mais Clint Eastwood, l'homme aux quatre Oscars, est l'un des derniers géants d'Hollywood. À 91 ans, il continue sa carrière de réalisateur à un rythme soutenu (7 films ces 10 dernières années), et son nouveau film est loin d'être le meilleur mais ne sera sans doute pas le dernier: CRY MACHO, qui sort ce mercredi 10 novembre sur les écrans français.

Clint Eastwood est des deux côtés de la caméra puisqu'il y interprète le personnage principal, en assumant son grand âge. Mike Milo, ancienne star de rodéo et éleveur de chevaux, veuf, vieillissant, aigri, est chargé par son ancien patron, riche propriétaire de ranchs, d'aller chercher Rafo (Eduardo Minett), son fils de 13 ans au Mexique, où il vit chez sa mère, et de le ramener au Texas.

Lire la suite...


LES OLYMPIADES

Chassés-croisés sentimentaux dans le 13e

Camille (Makita Samba, à droite) est attiré par Nora (Noémie Merlant) qui, après avoir un peu résisté, va céder à ses avances (©Shanna Besson/Memento Distribution).
Camille (Makita Samba, à droite) est attiré par Nora (Noémie Merlant) qui, après avoir un peu résisté, va céder à ses avances (©Shanna Besson/Memento Distribution).

Amis, parfois amants, souvent les deux: quatre trentenaires (trois femmes et un homme) qui habitent le 13e arrondissement de Paris se croisent, se parlent, s'aiment, se repoussent, se séparent, se réconcilient dans LES OLYMPIADES, le nouveau film de Jacques Audiard, qui sort sur les écrans ce mercredi 3 novembre après avoir été présenté en compétition au dernier Festival de Cannes.

Émilie (Lucie Zhang), Franco-Taïwanaise qui a grandi à Paris, vient de terminer Sciences Po mais a décidé de vivre de petits boulots (téléconseillère dans la vente de forfaits téléphoniques, serveuse) pour rester libre. Extravertie, un peu instable, elle cherche une colocataire mais quand Camille se présente, il s'agit d'un homme.

Lire la suite...


ALBATROS

L'honneur d'un gendarme

Laurent (Jérémie Renier), gendarme modèle et apprécié de tous, est bouleversé par l'incident dans lequel il a tué accidentellement un agriculteur qu'il connaissait (©Guy Ferrandis/Pathé Films).
Laurent (Jérémie Renier), gendarme modèle et apprécié de tous, est bouleversé par l'incident dans lequel il a tué accidentellement un agriculteur qu'il connaissait (©Guy Ferrandis/Pathé Films).

Agriculteur, gendarme: ce sont deux métiers difficiles, dans la France provinciale d'aujourd'hui, auxquels s'intéresse Xavier Beauvois dans son dernier film ALBATROS, un drame humain délicat et pudique, qui sort sur les écrans ce mercredi 3 novembre.

Laurent (Jérémie Renier), un commandant de brigade de la gendarmerie d’Étretat, prévoit de se marier avec Marie (Marie-Julie Maille), sa compagne depuis 10 ans, qui travaille pour les services sociaux de la mairie. Ils ont une fille de 7 ans et habitent un appartement de fonction mais retapent une vieille maison qu'ils ont achetée. Tout se passe bien dans la petite famille, unie et heureuse, sans accroc particulier.

Lire la suite...


THE FRENCH DISPATCH

La dernière fantaisie francophile (et ennuyeuse) de Wes Anderson

Habitué des films de Wes Anderson, Bill Murray est l'une des nombreuses stars au générique de ce FRENCH DISPATCH (©The Walt Disney Company/Searchlight Pictures).
Habitué des films de Wes Anderson, Bill Murray est l'une des nombreuses stars au générique de ce FRENCH DISPATCH (©The Walt Disney Company/Searchlight Pictures).

C'est un double hommage au journalisme et à la France auquel se livre le réalisateur américain Wes Anderson dans son dernier film THE FRENCH DISPATCH (ce mercredi 27 octobre sur les écrans) qui, malgré son originalité et une distribution prestigieuse, se révèle plutôt ennuyeux.

Le film, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, se présente comme la mise en images d'articles tirés d'un magazine américain publié dans une ville française fictive du XXe siècle, Ennui-sur-Blasé. On est en 1975 et le rédacteur-en-chef du journal, Arthur Howitzer Jr (Bill Murray), originaire du Kansas, vient de succomber à une crise cardiaque.

Lire la suite...


TOUT NOUS SOURIT

On va pas se mentir

Audrey (Elsa Zylberstein), Jérôme (Stéphane De Groodt) et deux de leurs trois enfants (©D. Koskas/UGC Distribution).
Audrey (Elsa Zylberstein), Jérôme (Stéphane De Groodt) et deux de leurs trois enfants (©D. Koskas/UGC Distribution).

Amour, mensonges, couple, famille, quiproquos comiques et temps qui passe: tous ces ingrédients sont réunis dans le film TOUT NOUS SOURIT, comédie très réussie qui mélange avec brio et légèreté le rire et l'émotion.

En janvier 2020, les jurés du Festival du film de comédie de L'Alpe d'Huez y avaient été sensibles puisqu'ils avaient décerné au film trois récompenses: le prix du Jury et les deux prix d'interprétation pour Elsa Zylberstein et Stéphane De Groodt. Le film devait sortir quelques semaines plus tard mais la pandémie de Covid en a décidé autrement, et le voici donc enfin sur les écrans ce mercredi 20 octobre.

Lire la suite...