ÉGALEMENT SUR LES ÉCRANS

LE RIRE DE MA MÈRE

Film délicat et joli rôle pour Pascal Demolon 

Un adolescent (Igor Van Dessel) et sa mère (Suzanne Clément) profitent de la vie, tant que c'est possible (©La Belle Company).
Un adolescent (Igor Van Dessel) et sa mère (Suzanne Clément) profitent de la vie, tant que c'est possible (©La Belle Company).

Confronté à la maladie de sa mère, un adolescent apprend à grandir plus vite et à s'ouvrir aux autres: c'est le sujet grave, mais raconté avec pudeur et délicatesse, du film LE RIRE DE MA MÈRE.

Adrien, garçon taciturne d'une quinzaine d'années, timide, qui préfère observer qu'agir, n’a pas la vie facile. Il est perturbé par la séparation de ses parents, même si cela se passe plutôt bien: son père (Pascal Demolon), patron d'un vidéoclub, et sa mère (Suzanne Clément), secrétaire de direction, ont gardé de la tendresse et du respect l'un pour l'autre. Et tous les deux l'aiment et le protègent, l'incitant à s'exprimer davantage et à ne pas s'enfermer.

Lire la suite...


DOWNSIZING

Chérie, j'ai rétréci tout le monde

Avant de sauter le pas à son tour, Matt Damon interroge ses tout petits amis sur leur nouvelle vie (©Paramount Pictures).
Avant de sauter le pas à son tour, Matt Damon interroge ses tout petits amis sur leur nouvelle vie (©Paramount Pictures).

Matt Damon a beau être un grand acteur, il ne fait que 12 centimètres dans le film DOWNSIZING, une fable de science-fiction du réalisateur américain Alexander Payne, présentée à la Mostra de Venise à l'automne dernier.

Tout commence par une invention révolutionnaire de scientifiques norvégiens, appelée à résoudre bon nombre des problèmes dont souffre la planète (surpopulation, pollution, épuisement des ressources naturelles). Ils réussissent à réduire les êtres humains à la taille d'une douzaine de centimètres, processus qui maintient en vie à l'identique mais qui est irréversible.

Lire la suite...


L'ÉCHAPPÉE BELLE

Dernière fugue pour Donald Sutherland et Helen Mirren

Donald Sutherland et Helen Mirren, un couple âgé qui s'offre une dernière fugue (©Bac Films).
Donald Sutherland et Helen Mirren, un couple âgé qui s'offre une dernière fugue (©Bac Films).

.Pour lutter contre l'idée que la vieillesse est un naufrage –et sans y parvenir complètement–, Donald Sutherland et Ellen Mirren interprètent un couple du troisième âge qui s'offre une dernière fugue sur les routes américaines dans le film L'ÉCHAPPÉE BELLE.

Les années ont passé, mais l'amour qui unit Ella et John Spencer, âgés d'environ 70 ans, est resté intact. Un matin, déterminés à échapper à l'hospitalisation qui les guette, ils décident de faire une fugue, sans prévenir leurs deux grands enfants.

Lire la suite...


L'ÉCHANGE DES PRINCESSES

Petits souverains privés d'enfance 

La petite Juliane Lepoureau interprète l'Infante d'Espagne, âgée de 4 ans et promise au roi de France Louis XV, âgé de 11 ans (©High Sea Productions/Ad Vitam Distribution).
La petite Juliane Lepoureau interprète l'Infante d'Espagne, âgée de 4 ans et promise au roi de France Louis XV, âgé de 11 ans (©High Sea Productions/Ad Vitam Distribution).

C'étaient des enfants rois, des petits souverains privés de l'innocence de leurs jeunes années, des gamins devenus adultes et responsables trop tôt. Dans son film L'ÉCHANGE DES PRINCESSES, l'écrivain-réalisateur Marc Dugain raconte un épisode du règne de Louis XV significatif de l'époque.

On est en 1721. Le roi de France, Louis XV, a 11 ans. Il a succédé à son arrière-grand-père Louis XIV à l'âge de 5 ans et, jusqu'à ses 13 ans, laisse les affaires du royaume au Régent, Philippe d'Orléans (Olivier Gourmet).

Lire la suite...


LA PROMESSE DE L'AUBE

Tout sur ma mère

Pierre Niney et Charlotte Gainsbourg, deux acteurs au sommet de leur art pour interpréter Romain Gary et sa mère (©Julien Panié/Pathé Distribution).
Pierre Niney et Charlotte Gainsbourg, deux acteurs au sommet de leur art pour interpréter Romain Gary et sa mère (©Julien Panié/Pathé Distribution).

Adapter au cinéma un chef d'œuvre de la littérature est chose difficile et risquée, et les lecteurs sont souvent déçus quand ils deviennent spectateurs. Ce ne sera sans doute pas le cas pour l'adaptation au grand écran du livre de Romain Gary La promesse de l'aube, pour laquelle le réalisateur Éric Barbier s'en tire plutôt bien.

Ce roman autobiographique est un hommage de l'écrivain à sa mère, attachante et passionnée, excentrique, excessive, qui lui voua un amour sans bornes et lui fit promettre, en retour, de réussir sa vie et de devenir célèbre.

Lire la suite...


LE PORTRAIT INTERDIT

L'énigmatique et sensuelle Joconde asiatique

Fan Bingbing, très connue en Chine, interprète le rôle de l'impératrice (©Evergrande Pictures/Rezo Films).
Fan Bingbing, très connue en Chine, interprète le rôle de l'impératrice (©Evergrande Pictures/Rezo Films).

C'est un petit tableau qui fait partie des collections permanentes du Musée des beaux-arts de Dole (Jura): le portrait d'une concubine chinoise du XVIIIe siècle peint par un jésuite français. C'est cette toile qui a inspiré au réalisateur Charles de Meaux le sujet de son quatrième long métrage, LE PORTRAIT INTERDIT.

C'est donc en grande partie une histoire vraie. La belle et jeune Ulanara, concubine devenue impératrice à la suite de la mort de la première femme de l'empereur Qianglong (1711-1799), bat celui-ci aux échecs. En récompense, elle réclame un portrait d'elle "à l'occidentale": c'est le jésuite Jean-Denis Attiret, un des peintres officiels de la Cour impériale de Chine, qui se voit confier cette tâche honorifique.

Lire la suite...


WONDER

Baby Elephant Man

Le petit Auggie, visage déformé, préfère porter un casque quand il se promène avec ses parents (Owen Wilson et Julia Roberts) et sa grande soeur (©Dale Robinette/Metropolitan FilmExport).
Le petit Auggie, visage déformé, préfère porter un casque quand il se promène avec ses parents (Owen Wilson et Julia Roberts) et sa grande soeur (©Dale Robinette/Metropolitan FilmExport).

C'est le feel good movie de Noël, un film familial émouvant avec Julia Roberts en maman d'un petit garçon au visage déformé qui fait ses débuts à l'école: WONDER, tiré d'un best-seller américain.

Auggie, petit New-Yorkais de 10 ans, est né avec une "malformation cranio-faciale", une déformation du visage pour laquelle il a subi 27 opérations chirurgicales et qui l'a empêché d'aller normalement à l'école. Son père (Owen Wilson), sa mère (Julia Roberts) et sa grande sœur l'ont entouré de leur amour, et sa mère a interrompu sa carrière de dessinatrice pour s'occuper de lui et lui donner des cours à la maison. Auggie est intelligent, adore les sciences et est doté d'un certain sens de l'humour. Mais il arrive à une étape importante de sa jeune existence: il a décidé d'aller à l'école pour la première fois, et s'apprête donc à rentrer au CM2 dans l'école de son quartier. Pour lui qui, chaque année, attend Halloween avec impatience pour pouvoir se déguiser et passer inaperçu en public, et qui ne se promène dans la rue qu'avec son casque intégral d'astronaute de la Nasa, c'est une nouvelle épreuve…

Lire la suite...


STAR WARS VIII - LES DERNIERS JEDI

"La guerre ne fait que commencer"

Surtout ne vous faites pas spolier "Star Wars VIII - Les derniers Jedi", un film plein de rebondissements (©LucasFilm Ltd).
Surtout ne vous faites pas spolier "Star Wars VIII - Les derniers Jedi", un film plein de rebondissements (©LucasFilm Ltd).

Evénement cinéma de cette fin d’année, STAR WARS - ÉPISODE VIII: LES DERNIERS JEDI, sort ce mercredi 13 dans les salles françaises. Des millions de fans à travers le monde attendent donc des réponses.

Notamment si, après un épisode VII réussi mais au scénario trop respectueux du mythe, celui-ci parviendrait à surprendre, à s’affranchir de la pression de la saga.

A la lecture du texte d'ouverture, on craint d'être sur le point d'assister à un remake de L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE. L'Alliance rebelle a été découverte et doit fuir devant le Premier ordre.

Lire la suite...


LE CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS

Kenneth Branagh porte haut la moustache d'Hercule Poirot

Kenneth Branagh est le réalisateur et le principal acteur du film, dans le personnage du détective Hercule Poirot (©20th Century Fox).
Kenneth Branagh est le réalisateur et le principal acteur du film, dans le personnage du détective Hercule Poirot (©20th Century Fox).

Un train mythique, un roman légendaire, un détective hors du commun, un casting de première classe, un réalisateur prestigieux: le Britannique Kenneth Branagh adapte à son tour au cinéma l'un des livres les plus célèbres d'Agatha Christie, LE CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS, et se charge d'y interpréter le rôle principal, celui du détective Hercule Poirot.

Celui-ci embarque, en 1934, à bord de l'Orient-Express à Istanbul pour rejoindre Londres, via l'ex-Yougoslavie, les Alpes, l'Italie, la Suisse et la France. Deux événements imprévus vont vite marquer ce voyage: l'un des passagers, un gangster italo-américain, Edward Ratchett (Johnny Depp), est assassiné en pleine nuit dans son compartiment; et une avalanche contraint le train à s'immobiliser plusieurs heures en pleine montagne, ce que Poirot va mettre à profit pour enquêter.

Lire la suite...


BIENVENUE À SUBURBICON

Le polar grinçant de George Clooney 

Julianne Moore et Matt Damon, un couple dans une histoire à rebondissements (©Hilary Bronwyn Gayle/Metropolitan FilmExport).
Julianne Moore et Matt Damon, un couple dans une histoire à rebondissements (©Hilary Bronwyn Gayle/Metropolitan FilmExport).

Deux histoires pour le prix d'une. Un polar sombre et grinçant et un portrait de l'Amérique raciste des années 50: George Clooney développe en parallèle deux récits différents dans son sixième film comme réalisateur, BIENVENUE À SUBURBICON, qui sort ce mercredi 6 sur les écrans français.

Suburbicon est le nom d'une petite ville résidentielle américaine de la fin des années 50 où s'alignent de petites maisons aux pelouses impeccables, habitées par des familles blanches de la classe moyenne. Un jour, les habitants sont surpris de voir débarquer une famille noire dans l'une des villas, les Mayers, un couple avec un jeune garçon de 10 ans.

Lire la suite...


SEULE LA TERRE

Brokeback Mountain dans le Yorkshire

Johnny (Josh O'Connor, à gauche) et Gheorghe (Alec Secareanu), deux jeunes paysans qui s'aiment (©Pyramide Films).
Johnny (Josh O'Connor, à gauche) et Gheorghe (Alec Secareanu), deux jeunes paysans qui s'aiment (©Pyramide Films).

La rencontre amoureuse entre deux jeunes fermiers sur les hauts plateaux du Yorkshire dans le nord de l'Angleterre: c'est l'histoire simple de SEULE LA TERRE, le premier film du réalisateur britannique Francis Lee.

Johnny (Josh O'Connor) travaille du matin au soir dans la ferme de ses parents, isolée dans les brumes du Yorkshire. Aider les brebis à mettre bas, soigner les animaux, construire des murets en pierres sèches, faire du fromage, poser une clôture, nettoyer l'étable, réparer la grange, entretenir le tracteur: sa vie se résume à des tâches ingrates et quotidiennes aux côtés de son père. Le soir, pour oublier tout cela, il va se saouler au pub du village et multiplie les aventures sexuelles sans lendemain avec des jeunes hommes de son âge.

Lire la suite...


LA VILLA

Le c'était-mieux-avant de Robert Guédiguian

Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride,Gérard Meylan: deux frères et une soeur dans la calanque de Méjean près de Marseille (©Agat Films & Cie/France-3 Cinéma/Diaphana Distribution).
Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride,Gérard Meylan: deux frères et une soeur dans la calanque de Méjean près de Marseille (©Agat Films & Cie/France-3 Cinéma/Diaphana Distribution).

"Je te le dis: c'était mieux avant", dit Jean-Pierre Darroussin. Cette réplique résume un peu le 20e film de Robert Guédiguian, LA VILLA, dont il est l'alter ego et qui, comme lui, porte un regard désabusé sur le temps qui passe.

Le réalisateur de MARIUS ET JEANNETTE a réuni à nouveau le trio de ses acteurs fétiches: outre Darroussin, sa compagne Ariane Ascaride et Gérard Meylan. Tous trois jouent deux frères et une sœur qui se retrouvent dans la calanque de Méjean, près de Marseille, dans la villa de leur père qui vient d'être victime d'un AVC et ne peut plus communiquer avec eux.

La vie et le temps qui passe les a séparés, surtout la sœur, comédienne de théâtre, qui n'était jamais revenue après la noyade de sa petite fille vingt auparavant. Entre les trois, il est question d'éventuellement vendre la villa, même si l'un des deux frères (Gérard Meylan) continue de tenir le petit restaurant populaire et modeste qui y est lié.

Lire la suite...


LA PROMESSE

Histoire d'amour sur fond de génocide arménien

Un Oscar (Isaac) pour Charlotte (Le Bon)? Christian (Bale) est jaloux (©Open Road Films/Films Sans Frontières).
Un Oscar (Isaac) pour Charlotte (Le Bon)? Christian (Bale) est jaloux (©Open Road Films/Films Sans Frontières).

Sensibiliser les spectateurs d'un film au génocide arménien de 1915 en utilisant une histoire d'amour: c'est le but poursuivi par le réalisateur irlandais Terry George dans LA PROMESSE.

En 1914, alors que la Grande Guerre menace d'éclater et que le puissant Empire ottoman s'effondre, Michael (Oscar Isaac), jeune Arménien étudiant en médecine, quitte son village pour aller poursuivre ses études à Constantinople. Il y est accueilli par son oncle, riche marchand de tissus, chez qui il rencontre Ana (Charlotte Le Bon), gouvernante des enfants, dessinatrice, fille de violoniste et Arménienne comme lui.

Lire la suite...


BATTLE OF THE SEXES

Égalité, avantage Emma Stone

Emma Stone a pris 7 kilos de muscles pour incarner Billie Jean King raquette à la main (©20th Century Fox/Fos Searchlight).
Emma Stone a pris 7 kilos de muscles pour incarner Billie Jean King raquette à la main (©20th Century Fox/Fos Searchlight).

On refait le match. Le 30 septembre 1973 à Houston (Texas), une partie de tennis pas comme les autres, sans rien ajouter à la légende du sport, allait faire évoluer la cause des femmes sur le long chemin de l'égalité et de la parité: baptisé à l'époque BATTLE OF THE SEXES, ce match est raconté dans le film du même nom qui sort ce mercredi 22 sur les écrans français.

Quel match? Celui où une femme, Billie Jean King, 29 ans, battit un homme, Bobby Riggs, 55 ans, qui l'avait défiée. Score net et sans bavure: 6-4, 6-3, 6-3.

Bobby Riggs (interprété par Steve Carell) avait été numéro-1 mondial dans les années 40, remportant Wimbledon et l'US Open, avant de se reconvertir poussivement dans les affaires puis de s'ennuyer au point de devenir accro aux jeux et aux paris.

Lire la suite...


M

Sara Forestier prend la parole

Mo (Redouanne Harjane) et Lila (Sara Forestier) ont du mal à communiquer, mais ils se comprennent (©Chifoumi Productions/Ad Vitam Distribution).
Mo (Redouanne Harjane) et Lila (Sara Forestier) ont du mal à communiquer, mais ils se comprennent (©Chifoumi Productions/Ad Vitam Distribution).

Bégaiement et illettrisme, deux handicaps pour le prix d'un: dans son premier film comme réalisatrice intitulé M, l'actrice Sara Forestier raconte l'histoire d'une jeune fille bègue qui ne veut pas parler et envoie donc des textos au garçon dont elle est tombée amoureuse –mais qui ne sait pas lire.

Elle interprète elle-même Lila, jeune fille orpheline de mère qui vit en banlieue avec son père (Jean-Pierre Léaud) et sa petite soeur. En classe de 1ère, bonne élève, Lila est bègue et, timide et complexée, ne veut pas parler. Elle s'exprime en écrivant sur son petit carnet, sur des bouts de papier, sur la paume de sa main.

Lire la suite...


TOUT NOUS SÉPARE

Nekfeu fait chanter Catherine Deneuve

Dans le film, Nekfeu menace Catherine Deneuve et la fait chanter (©Mars Distribution).
Dans le film, Nekfeu menace Catherine Deneuve et la fait chanter (©Mars Distribution).

Le rappeur Nekfeu fait des débuts réussis au cinéma et donne la réplique à Catherine Deneuve dans TOUT NOUS SÉPARE, film policier de Thierry Klifa hélas moins convaincant.

À 35 ans, Julia (Diane Kruger) vit toujours chez sa mère Louise (Catherine Deneuve), une riche bourgeoise qui a repris l'entreprise de travaux publics de son défunt mari, dans la région de Sète. Julia, qui boite et marche avec une canne à cause d'une blessure due à un accident, ne fait rien de ses journées sinon d'avoir des pensées suicidaires et de fréquenter un petit délinquant des environs, Rodolphe (Nicolas Duvauchelle).

Lire la suite...


MISE À MORT DU CERF SACRÉ

Oeil pour oeil, dent pour dent

Nicole Kidman et Colin Farrell, un couple impliqué dans une étrange histoire (©Haut et court).
Nicole Kidman et Colin Farrell, un couple impliqué dans une étrange histoire (©Haut et court).

Attention, film étrange. MISE À MORT DU CERF SACRÉ, du réalisateur grec Yórgos Lánthimos, intrigue par son sujet, son scénario et son ambiance, entre thriller et fantastique, sur le thème du sacrifice.

Steven (Colin Farrell), brillant chirurgien, est marié à Anna (Nicole Kidman), ophtalmologue respectée. Ils vivent heureux avec leurs deux enfants Kim, 14 ans, et Bob, 12 ans. Depuis quelques temps, Steven a pris sous son aile Martin (Barry Keoghan), un jeune garçon de 16 ans un peu tête à claques qui a perdu son père deux ans auparavant et vit seul avec sa mère.

Lire la suite...