ÉGALEMENT SUR LES ÉCRANS


MY WONDER WOMEN

Polygamie, bondage et féminisme pour une super-héroïne

Heureux homme: William Marston (Luke Evans), entouré de sa femme Elizabeth (Rebecca Hall, à gauche) et de leur maîtresse Olive (Bella Heathcote) (©Sony Pictures/LFR Films).
Heureux homme: William Marston (Luke Evans), entouré de sa femme Elizabeth (Rebecca Hall, à gauche) et de leur maîtresse Olive (Bella Heathcote) (©Sony Pictures/LFR Films).

Un homme peut-il être polygame, adepte du bondage et féministe? Oui, répond la réalisatrice américaine Angela Robinson (femme, noire, lesbienne) qui consacre un biopic au créateur de la plus bondage et de la plus féministe des super-héros américains, Wonder Woman, dans son film MY WONDER WOMEN.

Le créateur de ce personnage féminin des comics américains est William Marston (Luke Evans), que l'on découvre comme professeur de psychologie à l'université d'Harvard à la fin des années 1920, avec sa femme Elizabeth (Rebecca Hall), femme intelligente au fort caractère, libérée et féministe, qui fait les mêmes recherches que lui mais n'a pas la même reconnaissance professionnelle.

Lire la suite...


KINGS

Halle Berry, mère courage au cœur des émeutes

Halle Berry, une mère courage au milieu des émeutes de Los Angeles en 1992 (©Ad Vitam Distribution).
Halle Berry, une mère courage au milieu des émeutes de Los Angeles en 1992 (©Ad Vitam Distribution).

Daniel Craig n'était pas encore James Bond en 2002 (c'était Pierce Brosnan) quand Halle Berry est sortie de l'eau en bikini orange dans MEURS UN AUTRE JOUR. Bien loin des aventures de l'agent 007, l'acteur britannique et l'actrice américaine sont réunis pour la première fois à l'écran dans le film KINGS, qui a pour toile de fond les émeutes de Los Angeles en 1992 déclenchées après l'affaire Rodney King.

Halle Berry y interprète Millie Dunbar, une mère de famille qui s'occupe, aidée par un jeune adulte, d'une demi-douzaine d'enfants orphelins en attendant leur adoption. Dans sa maison du quartier de South Central à Los Angeles, elle leur apporte amour, réconfort et éducation, dans une existence quotidienne pas toujours facile.

Lire la suite...


RED SPARROW

Petits moineaux de la guerre froide

Jennifer Lawrence interprète une espionne russe qui use de ses charmes, comme ici à la piscine (©20th Century Fox).
Jennifer Lawrence interprète une espionne russe qui use de ses charmes, comme ici à la piscine (©20th Century Fox).

Non, la guerre froide n'est pas finie, elle n'a pas disparu avec la chute du Mur de Berlin, la fin de l'URSS ou la dislocation du Pacte de Varsovie. L'empoisonnement, le 4 mars sur le sol britannique, de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, en est une nouvelle preuve. C'est dans ce contexte que sort le film d'espionnage RED SPARROW, dans lequel Jennifer Lawrence joue le rôle d'une espionne russe.

Dans la Russie d'aujourd'hui, elle y interprète Dominika Egorova, une jeune ballerine du Bolchoï dont la carrière est brisée net après une fracture de la jambe. Son père est mort, elle s'occupe de sa mère malade, mais le Bolchoï menace de ne plus payer l'assurance médicale maternelle ni subvenir à ses besoins. Aussi Dominika n'a pas le choix quand son oncle Vanya Egorov (Matthias Schoenaerts), un des chefs des services secrets, lui propose de la recruter.

Lire la suite...


LA MORT DE STALINE

Les Guignols du Kremlin 

Khrouchtchev (Steve Buscemi, à gauche) et Beria (Simon Russell Beale) constatent le décès de Staline -et pensent déjà à sa succession (©Mitico/Main Journey/Gaumont).
Khrouchtchev (Steve Buscemi, à gauche) et Beria (Simon Russell Beale) constatent le décès de Staline -et pensent déjà à sa succession (©Mitico/Main Journey/Gaumont).

Pas sûr que ce soit le film préféré de Vladimir Poutine. LA MORT DE STALINE, film franco-britannique, est interdit en Russie. Il est accusé de ridiculiser l'héritage historique du pays en racontant de manière burlesque la mort, en 1953, du dictateur soviétique et les intrigues qui se sont déroulées pour sa succession.

Lors de son dernier dîner fin février 1953 dans sa datcha de Kountsevo, dans les environs de Moscou, Staline (Adrian McLoughlin) est entouré de ses proches collaborateurs, ministres et membre du Politburo du Parti communiste de l'URSS: Lavrenti Beria, Nikita Khrouchtchev, Gueorgui Malenkov et Nikolaï Boulganine. Le repas est arrosé et les plaisanteries nombreuses. Ils regardent un western américain avec John Wayne.

Lire la suite...


READY PLAYER ONE

C'est qui le patron? Spielberg

En 20145, dans le mobile-home qui lui sert d'appartement, Wade (Tye Sheridan) s'échappe de la vie quotidienne grâce à la réalité virtuelle (©Warner Bros)
En 20145, dans le mobile-home qui lui sert d'appartement, Wade (Tye Sheridan) s'échappe de la vie quotidienne grâce à la réalité virtuelle (©Warner Bros)

Cette année, double ration de Steven Spielberg. Neuf semaines après son formidable PENTAGON PAPERS avec Tom Hanks et Meryl Streep, le plus fameux réalisateur américain actuel présente son nouveau film PLAYER READY ONE. Un film totalement différent mais tout aussi réussi.

PENTAGON PAPERS, hommage à la liberté de la presse, était tiré d'une histoire vraie, celle du bras de fer entre le Washington Post et le gouvernement Nixon en 1971. PLAYER READY ONE, lui, est un film de science-fiction dont l'histoire se situe en 2045, tiré d'un best-seller d'Ernest Cline paru en août 2011.

En 2045, dans une société frappée par la crise économique, le chômage, la pauvreté, la surpopulation, la destruction de l'environnement, le chaos et un profond sentiment collectif et individuel de désespoir, la population n'a qu'une possibilité d'échappatoire: OASIS.

Lire la suite...


MEKTOUB MY LOVE: CANTO UNO

Tu les aimes, mes fesses?

Ophélie Bau et Shaïn Boumedine sont les deux interprètes principaux du film (©Pathé Films).
Ophélie Bau et Shaïn Boumedine sont les deux interprètes principaux du film (©Pathé Films).

Comme Jacques Dutronc, il pourrait chanter "J'aime les filles". Dans son nouveau film MEKTOUB MY LOVE: CANTO UNO, le réalisateur Abdellatif Kechiche donne, comme dans la plupart de ses films précédents, la part belle aux actrices. Et, ici, à leurs fesses.

Le rôle principal de son nouveau film est cependant celui d'un jeune homme d'une vingtaine d'années, Amin (Shaïn Boumedine), Parisien d'origine tunisienne qui a abandonné ses études de médecine pour tenter de devenir scénariste. On est en 1994, il retourne pour l'été à Sète où il a passé sa jeunesse et où ses parents tiennent un restaurant.

Lire la suite...


LA PRIÈRE

Piqûre de mystique

Damien Chapelle (à gauche) accueille Anthony Bajon dans la communauté d'anciens toxicomanes qui tentent de s'en sortir par la prière (©Le Pacte).
Damien Chapelle (à gauche) accueille Anthony Bajon dans la communauté d'anciens toxicomanes qui tentent de s'en sortir par la prière (©Le Pacte).

Un jeune toxicomane qui cherche le salut dans la prière, la foi, la religion… Un sujet pas facile dans un film pas banal: c'est LA PRIÈRE, le nouveau film de Cédric Kahn.

Thomas a 22 ans. Un brave garçon, breton, l'air un peu buté, pas très joyeux, le cheveu ras, le verbe rare. Après une overdose d'héroïne, il décide de s'en sortir en rejoignant une communauté isolée, dans une ferme perdue dans la montagne. Là, d'anciens drogués se soignent par la prière et le travail.

Il n'y a que des garçons, de toutes origines, à peu près de son âge, encadrés par des religieux et des instructeurs. Travaux des champs, prières collectives à haute voix, chapelet, guitare, chants religieux et vie en commun. Pas de drogue bien sûr, pas d'alcool, pas de tabac, pas de filles, pas de portable, pas d'Internet, pas de télévision: le paradis, quoi.

Lire la suite...


LA BELLE ET LA BELLE

Sandrine Kiberlain, retour vers le futur

Deux actrices, la même femme, hier et aujourd'hui: Sandrine Kiberlain (à gauche) et Agathe Bonitzer (©Claire Nicol/Christmas In July/Memento Films).
Deux actrices, la même femme, hier et aujourd'hui: Sandrine Kiberlain (à gauche) et Agathe Bonitzer (©Claire Nicol/Christmas In July/Memento Films).

Le synopsis du film est alléchant: "Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans: tout les unit, il s’avère qu’elles ne forment qu’une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…". Sandrine Kiberlain fait un retour en arrière et revit sa jeunesse dans LA BELLE ET LA BELLE.

Elle interprète donc la première Margaux, 45 ans, prof d'histoire-géo à Lyon et célibataire. Elle est en année sabbatique et cherche à donner à sa vie un second souffle. Au début du film, elle se rend à Paris en TGV pour assister à l'enterrement d'une amie de fac qu'elle n'avait pas revue depuis longtemps.

Lire la suite...


CHIEN

Chienne de vie

Un type paumé (Vincent Macaigne, à gauche) est recueilli par le propriétaire d'un chenil (Bouli Lanners) (©Paradis Films).
Un type paumé (Vincent Macaigne, à gauche) est recueilli par le propriétaire d'un chenil (Bouli Lanners) (©Paradis Films).

Pour l'horoscope chinois, c'est l'année du chien. Pour Samuel Benchetrit aussi. Mais ce n'est pas une bonne année: son dernier film, CHIEN, laisse une impression de malaise et de déception.

Vincent Macaigne est l'interprète du personnage principal, Jacques Blanchot, un pauvre type qui perd tout: sa femme, son travail, son logement.

Sa femme (Vanessa Paradis) lui dit qu'elle a une maladie de peau dont il est responsable: elle est allergique à lui et lui demande de partir. Il s'installe donc dans un hôtel type Formule-1, dans une banlieue sinistre et déserte, non loin du bazar sinistre et désert dans lequel il est vendeur. 

Lire la suite...


THE DISASTER ARTIST

Culture du navet

James Franco interprète lui-même Tommy Wiseau dans le film dans lequel il raconte son histoire (©Justina Mintz/A24/New Line Cinema).
James Franco interprète lui-même Tommy Wiseau dans le film dans lequel il raconte son histoire (©Justina Mintz/A24/New Line Cinema).

Dans la très longue liste des navets, films ratés et nanars de toutes sortes, THE ROOM a une place à part. Ce film américain sorti en 2003 –devenu légendaire et objet de culte d'admirateurs au second degré– et son acteur-réalisateur Tommy Wiseau reçoivent un hommage moqueur et attendri de James Franco dans son dernier film THE DISASTER ARTIST.

James Franco, acteur-réalisateur lui aussi, interprète lui-même Tommy Wiseau. Il a confié à son petit frère Dave le second rôle du film, celui de Greg Sestero, l'ami de Tommy Wiseau et autre acteur de THE ROOM, qui a écrit un livre sur cette histoire, publié en 2013.

Lire la suite...


LE JOUR DE MON RETOUR

Gros mensonge en mer

Colin Firth interprète le marin amateur Donald Crowhurst dans ce film tiré d'une histoire vraie (©StudioCanal).
Colin Firth interprète le marin amateur Donald Crowhurst dans ce film tiré d'une histoire vraie (©StudioCanal).

Seul en plein Atlantique sur son voilier, Colin Firth commet un gros mensonge dans le film LE JOUR DE MON RETOUR, tiré d'une histoire vraie.

C'est l'histoire, en 1968, de Donald Crowhurst, un modeste homme d'affaires de Teignmouth, petite ville portuaire de la côte sud-ouest de l'Angleterre. Passionné de voile, il commercialise un radiocompas de sa fabrication mais sa petite société est en proie à des difficultés financières et il ne sait pas de quoi l'avenir sera fait pour lui, sa femme (Rachel Weisz) et leurs trois jeunes enfants.

Alors, quand le journal Sunday Times annonce la création d'une course à la voile sans escale en solitaire baptisée Golden Globe Race, Donald Crowhurst décide de se lancer dans l'aventure. Il fait construire son trimaran, trouve un mécène et des sponsors, engage un attaché de presse, hypothèque sa maison.

Lire la suite...


LES ÉTOILES RESTANTES

Tranches de vie douces-amères

Benoît Chauvin et Camille Claris sont les deux jeunes principaux acteurs du film (©Filmarium Distribution).
Benoît Chauvin et Camille Claris sont les deux jeunes principaux acteurs du film (©Filmarium Distribution).

L'amour vient parfois quand on ne l'attend pas ou quand on ne court pas après: c'est l'un des enseignements d'un petit film français sympathique, LES ÉTOILES RESTANTES, succession de tranches de vie douces-amères.

Alexandre, trentenaire un peu paumé, perfectionniste et romantique, sort d'un chagrin d'amour et a du mal à s'en remettre. Il téléphone à son ex en pleine nuit et regarde des photos d'elle sur Facebook. Il est bardé de diplômes mais est sans emploi.

Loris, son colocataire, n'est pas non plus débordé de travail. Il essaye de publier un livre intitulé Méthode universelle pour réussir sa vie et, en attendant, médite en faisant du yoga, joue de la guitare, fait brûler des bougies dans sa chambre et fait la connaissance de leur voisine du dessous aussi décalée que lui: elle "vend des nuages"…

Lire la suite... 


LA CH'TITE FAMILLE

Retour dans le Nooord pour Dany Boon

Comme dans "Bienvenue chez les Ch'tis", Line Renaud interprète la mère de Dany Boon (©David Koskas/Pathé Distribution).
Comme dans "Bienvenue chez les Ch'tis", Line Renaud interprète la mère de Dany Boon (©David Koskas/Pathé Distribution).

Avec ses 20,5 millions de spectateurs en France et ses 247 millions de dollars de recettes dans le monde, BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS a fait la renommée et la fortune de Dany Boon. Dix ans après, c'était la moindre des choses, pour l'humoriste-acteur-réalisateur-producteur, de retourner dans ch'Nord pour rendre hommage à ses origines, dans LA CH'TITE FAMILLE.

Valentin (Dany Boon) et Constance (Laurence Arné), un couple d’architectes designers en vogue, préparent le vernissage de leur rétrospective au Palais de Tokyo. Ils sont au top de la mode et de la notoriété, ont acquis une renommée artistique et médiatique en concevant des canapés très tendance mais inconfortables, des chaises à trois pieds, des tables futuristes mais peu pratiques, des meubles épurés qui symbolisent pour eux "le confort du rien".

Lire la suite...


MY FRIEND DAHMER

L'adolescence d'un serial killer

Le jeune acteur Ross Lynch interprète Jeffrey Dahmer (©FilmRise/e-cinema).
Le jeune acteur Ross Lynch interprète Jeffrey Dahmer (©FilmRise/e-cinema).

Viols, assassinats, démembrements, nécrophilie, cannibalisme: auteur de 17 meurtres entre 1978 et 1991, Jeffrey Dahmer fut l'un des pires tueurs en série américains de l'histoire récente. Le film MY FRIEND DAHMER, disponible sur la plate-forme française de films à la demande e-cinema depuis le 2 mars, raconte son adolescence avant qu'il ne devienne le "cannibale de Milwaukee".

Avant de s'installer dans sa ville natale de Milwaukee (Wisconsin) à la fin des années 80, Jeffrey Dahmer passe son adolescence à Bath, dans l'Ohio. Il a un petit frère, un père chimiste un peu paumé, une mère réceptionniste un peu dépressive. Ses parents se disputent souvent, finissent par divorcer, mais ils semblent l'aimer comme de bons parents.

Lire la suite...


LA FORME DE L'EAU

Amours aquatiques

Pour Sally Hawkins, c'est l'amour monstre (©20th Century Fox).
Pour Sally Hawkins, c'est l'amour monstre (©20th Century Fox).

Avec 13 nominations, c'est le grand favori des Oscars 2018 qui seront attribués le 4 mars. Après avoir obtenu le Lion d'or de la Mostra de Venise en septembre dernier, LA FORME DE L'EAU, originale histoire d'amour sur fond de science-fiction et de fantastique concoctée par le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro, sort ce mercredi 21 sur les écrans français.

L'histoire se situe dans les années 60, en pleine guerre froide. Elisa (Sally Hawkins), jeune femme muette qui mène une existence morne et solitaire, est femme de ménage dans un laboratoire ultrasecret et souterrain dirigé par les militaires et les services secrets, près de Baltimore.

Un jour, elle est appelée pour nettoyer une grande pièce au sol couvert de sang sur lequel elle retrouve deux doigts humains coupés. Et elle y découvre, immergé dans un caisson rempli d'eau, un monstre mi-homme mi-poisson, que les chercheurs et militaires ont capturé et sur lequel ils mènent des expériences.

Lire la suite...


LES AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Groom service

Thomas Solivérès (à gauche) et Alex Lutz interprètent Spirou et Fantasio (©Fidélité Films).
Thomas Solivérès (à gauche) et Alex Lutz interprètent Spirou et Fantasio (©Fidélité Films).

Le dessinateur Franquin (1924-1997) est une source d'inspiration pour le cinéma, ces temps-ci. Après LE PETIT SPIROU l'an dernier et avant GASTON LAGAFFE le 4 avril, voici LES AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO, adaptation au grand écran de ses BD parues dans les années 50 et 60.

Spirou et Fantasio, qui n'avaient rien pour se rencontrer et devenir amis, font connaissance dans un palace. Le premier (Thomas Solivérès) est déguisé en groom pour jouer les pickpockets, le second (Alex Lutz) est un journaliste un peu frustré en mal de scoop. Après une conférence de presse dans ce palace pour l'annonce d'une découverte scientifique, le comte de Champignac (Christian Clavier), inventeur génial et excentrique, disparaît.

Lire la suite...


LE RETOUR DU HÉROS

Le savoureux duo Jean Dujardin-Mélanie Laurent 

Mélanie Laurent et Jean Dujardin oscillent entre duel et duo (©Christophe Brachet/JD Prod/StudioCanal).
Mélanie Laurent et Jean Dujardin oscillent entre duel et duo (©Christophe Brachet/JD Prod/StudioCanal).

Jean Dujardin et Mélanie Laurent s'affrontent, se détestent, se séduisent dans LE RETOUR DU HÉROS, une comédie romantique en costumes, drôle et alerte, réalisée par Laurent Tirard et qui sort ce mercredi 14 sur les écrans.

On est en Bourgogne en 1809. Le capitaine Neuville (Jean Dujardin), officier fourbe, menteur, lâche et sans scrupules, fait la cour à Pauline (Noémie Merlant), jeune fille de bonne famille, et promet de l'épouser. Mais il est envoyé à la guerre en Autriche, et ne donne plus de ses nouvelles.

Pauline déprime et ne se remet pas de ce silence. Alors, pour lui remonter le moral, sa sœur Elisabeth (Mélanie Laurent) invente une correspondance: elle écrit de fausses lettres de Neuville, que reçoit Pauline, et fait mine d'envoyer les réponses de celle-ci. Une intense liaison épistolaire se noue entre la jeune fille amoureuse et le héros des armées de l'Empire, parti notamment guerroyer dans les Indes lointaines.

Lire la suite...