FÊTE DE FAMILLE

L'anniversaire gâché de Catherine Deneuve

On se dispute en famille mais on se réconcilie en chantant et dansant (©Le Pacte).
On se dispute en famille mais on se réconcilie en chantant et dansant (©Le Pacte).

Dans FÊTE DE FAMILLE, le nouveau film de Cédric Kahn, Catherine Deneuve célèbre son anniversaire à la campagne mais la fête est (un peu) gâchée par l'arrivée de sa fille psychologiquement (un peu) perturbée.

"Aujourd’hui c'est mon anniversaire et j'aimerais qu'on ne parle que de choses joyeuses", dit-elle en début de film aux invités familiaux qui débarquent dans la grande maison dans laquelle elle habite avec son mari et sa petite-fille Emma, 17 ans.

Il y a son premier fils, Vincent (Cédric Kahn), plutôt aisé, qui est venu avec sa femme, médecin, et leurs deux jeunes enfants. Plus fantasque, fauché, intello jouant les artistes maudits, son second fils, Romain (Vincent Macaigne), arrive avec une nouvelle petite amie argentine et entreprend de filmer cet anniversaire, pour une docu-fiction qu'on lui a commandée sur le thème de la famille.

Et puis la fille aînée, Claire (Emmanuelle Bercot), débarque par surprise, de Californie où elle vivait depuis trois ans sans donner signe de vie. Dépressive, fatiguée, fauchée, paumée, psychologiquement fragile, elle est accueillie chaleureusement par ses deux frères et sa mère, mais beaucoup moins par sa fille Emma... On comprend vite qu'elle va gâcher la fête, au fil d'un récit qui alterne retours en arrière, événements imprévus, révélations et règlements de comptes sur fond de rancoeurs familiales et de différends patrimoniaux.

De MILOU EN MAI à PAPA OU MAMAN en passant par FESTEN, UN AIR DE FAMILLE, LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE, LE PRÉNOM ou JUSTE LA FIN DU MONDE, les films sur la famille –dans lesquels on se dispute, souvent, avant de se réconcilier, parfois– constituent un genre en soi. C'est une première pour le réalisateur, Cédric Kahn: "L’origine, je ne sais pas exactement, mais ce que je peux dire, c’est que je portais cette histoire en moi depuis longtemps, peut-être même depuis toujours, et qu’il m’a fallu tout ce temps et tous ces films pour m’autoriser à la raconter".

C'est son 11e film comme réalisateur depuis BAR DE RAILS en 1992, après notamment L'ENNUI (1998), ROBERTO SUCCO (2001) ou plus récemment VIE SAUVAGE (2014) et LA PRIÈRE (2018). C'est aussi la première fois qu'il joue dans son propre film, alors qu'on l'a vu acteur plusieurs fois dans des films d'autres réalisateurs, comme en 2016 dans L'ÉCONOMIE DU COUPLE ou l'an dernier dans MARCHE OU CRÈVE.

"Je voulais raconter une famille un peu dingue mais aussi très joyeuse, où chacun peut exprimer sa fantaisie, sa créativité. Ils ont entre eux des rapports très durs, très cash, se balancent parfois des choses terribles, mais c’est leur façon à eux de s’aimer", explique-t-il.

Le film, qui comporte beaucoup de plans-séquences, est parfois décalé, maladroit, manquant de réalisme et de vraisemblance, avec une réalisation dont Cédric Kahn reconnaît qu'elle fait penser à du théâtre filmé: "Il y a une unité de lieu (la maison), de temps (le film se passe en moins de 24 heures) et d’action (tout s’organise autour de l’anniversaire de la mère). Le film est construit en trois actes et les dialogues sont abondants. La théâtralité vient également des personnages eux-mêmes puisqu’on a le sentiment qu’ils se mettent en scène, qu’ils jouent parfois un rôle qui leur est imposé, avec un côté presque vaudeville par moments".

Même si le ton général du film n'est pas sombre ou dramatique (il y a un moment émouvant quand Emma joue une pièce qu'elle a écrite), les disputes entre personnages et certains rebondissements installent parfois un malaise ambiant, que ne dissipent pas un Vincent Macaigne faussement drôle et une Catherine Deneuve et un Cédric Kahn assez neutres. En revanche Emmanuelle Bercot est remarquable, dans un rôle pas facile, pas toujours crédible, ambigu, dont on ne sait pas trop s'il est sympathique ou antipathique, positif ou négatif.

Jean-Michel Comte

 

LA PHRASE

"Vous êtes ma famille, ma seule famille, et je vous aime" (Emmanuelle Bercot).

 

FÊTE DE FAMILLE

(France, 1h41)

Réalisation: Cédric Kahn

Avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot, Vincent Macaigne

(Sortie le 4 septembre 2019)


Lire cet article et d'autres papiers cinéma, ainsi que toute l'actualité en temps réel, sur FranceSoir.fr