CURIOSA

Marie de Régnier, muse des photos érotiques de Pierre Louÿs

Pierre Louÿs (Niels Schneider) et Marie de Régnier (Noémie Merlant), amants sulfureux (©Memento Films).
Pierre Louÿs (Niels Schneider) et Marie de Régnier (Noémie Merlant), amants sulfureux (©Memento Films).

Il lui parlait littérature et la photographiait nue: la relation sulfureuse entre l'écrivain Pierre Louÿs et la poétesse Marie de Régnier est racontée dans CURIOSA, le premier film de la réalisatrice Lou Jeunet.

Paris, 1897. Pour éponger les dettes de son père l'écrivain José Maria de Heredia, Marie (Noémie Merlant), la deuxième de ses trois filles, épouse le poète Henri de Régnier (Benjamin Lavernhe). Mais c'est un des amis de celui-ci, Pierre Louÿs (Niels Schneider), également écrivain, qu’elle aime.

Son nouveau mari Henri est gentil et attentionné mais un peu coincé, un peu trop sérieux, puritain. Marie est plus sensible au charme vénéneux de Pierre, jeune dandy aux idées larges, poète, photographe amateur, érotomane et grand voyageur. Il s'est pris de passion pour une invention récente, la photographie, et prend des clichés coquins de ses nombreuses maîtresses, qu'il classe ensuite dans un cahier.

Marie ne tarde pas à lui tomber dans les bras. "C'est toi que je voulais", lui dit-elle avant qu'ils ne deviennent amants. Ils se donnent rendez-vous secrètement dans des chambres d'hôtel pour qu'il la prenne en photo "dans des poses que la morale réprouve", réclame-t-elle. "Je vais t'apprendre tous les vices", lui promet-il. C'est le début d'une passion (un peu) amoureuse et (très) charnelle qui va durer quatre ans…

Le mot curiosa est un nom féminin pluriel signifiant, selon le dictionnaire, "publications de livres érotiques". Pierre Louÿs a laissé une œuvre littéraire marquée par de nombreux textes érotiques. Mais ici il s'agit plus de photographies que de textes. "N’ayant ni le journal de Marie de Régnier, ni sa correspondance (brûlés à la fin de leur liaison?), il m’a paru évident qu’en partant des photos que Louÿs avait faites d’elle, il y avait là matière à fiction, à imaginer leur relation", explique la réalisatrice, Lou Jeunet, dont c'est le premier long-métrage après quatre téléfilms de 1998 à 2005.

"Cela m’a donné la possibilité de me libérer de la matière biographique, du biopic sur un écrivain célèbre", ajoute-t-elle. "J’ai pris beaucoup de liberté avec la biographie des personnages pour recentrer mon histoire autour de la photographie et des séances que les deux amants organisent. D’une certaine façon, c’est la prise de pouvoir de Marie sur le récit!"

Le film n'est donc pas un biopic sur Pierre Louÿs (1870-1925) mais l'histoire de la relation qu'il a entretenue avec Marie de Régnier (1875-1963), elle-même femme de lettres qui publia sous le pseudonyme de Gérard d'Houville, et qui eut par la suite de nombreux amants et mena une vie de femme libérée et moderne avant la lettre. "En regardant les photos (voir ici quelques unes de ces photos), j’ai supposé que c’est Marie qui prend l’initiative de faire venir Pierre en l’absence de son mari Henri au domicile conjugal pour qu’il la photographie nue", explique Lou Jeunet. "D’une certaine façon, Marie devient plus forte que le maître: elle va écrire sous un nom d’homme, avoir des amants de plus en plus jeunes, elle les enterre tous puisqu’elle meurt en 1963!".

Pour interpréter cette femme de caractère, oie blanche qui peu à peu s'initie aux plaisirs charnels, elle a choisi la jeune actrice Noémie Merlant, remarquée récemment dans les films LE CIEL ATTENDRA et LES DRAPEAUX DE PAPIER. On la voit très souvent nue dans des scènes qui illustrent la passion érotique que provoquent chez les deux amants les séances de photo auxquelles ils se livrent –et il faut reconnaître qu'elle est très photogénique.

Dans ce film historique gentiment pervers, le rôle de Pierre Louÿs est interprété par Niels Schneider, décrit de manière peu flatteuse comme c'était le cas dans son précédent film UN AMOUR IMPOSSIBLE, où déjà il interprétait un mâle peu soucieux des sentiments amoureux de sa partenaire féminine. En mari cocu magnifique et compréhensif, Benjamin Lavernhe (à l'écran en ce moment pour un rôle très drôle dans MON INCONNUE) et Camélia Jordana, qui joue Zohra, la maîtresse algérienne de Pierre Louÿs initiant Marie de Régnier aux plaisirs saphiques, complètent la distribution de ce film aux accents féministes.

Car, pour la réalisatrice, le personnage principal du film est Marie de Régnier: "Son talent pour la liberté en fait un personnage très moderne. Ses expériences amoureuses résonnent avec nos questions d’aujourd’hui sur l’amour. Il est temps pour les femmes d’affirmer leurs propres désirs et ne plus être considérées comme des objets sexuels ou des victimes. La prochaine étape après #MeToo ne serait-elle pas le droit à notre propre érotisme, à vivre pleinement notre imaginaire sur le sexe et l’amour?"

Jean-Michel Comte

 

LA PHRASE

"Je t'aime assez pour te partager" (Marie de Régnier à Pierre Louÿs, qu'elle jette dans les bras de sa petite sœur Louise afin qu'il l'épouse).

 

CURIOSA

(France, 1h47)

Réalisation: Lou Jeunet

Avec Noémie Merlant, Niels Schneider, Benjamin Lavernhe

(Sortie le 3 avril 2019)


Lire cet article et d'autres papiers cinéma, ainsi que toute l'actualité en temps réel, sur FranceSoir.fr